VOTRE GUIDE  
  guide-310.jpg  
 

GUIDE de MONTAGNE  -  MONITEUR de SKI  -  ACCOMPAGNATEUR


 

                 " Ensemble partageons le vent des cîmes..."

 

   Je suis né le 18 juin 1959 à Sallanches en Haute Savoie au pied du Mont Blanc.

   Mon enfance se passe au contact de la nature à construire des cabanes ou le long des ruisseaux à guetter la truite.

   A l’adolescence, je découvre la montagne en compagnie du Club Alpin Français. C’est l’époque des vieilles chaussures en cuir et des pantalons qui grattent mais que la montagne est belle…

   A 18 ans, fougueux et passionné, j’obtiens le brevet d’accompagnateur en moyenne montagne. J' achète aussi un petit appareil photo, ignorant que ce geste serait ultérieurement la source de très belles aventures.

   A partir de là, tout s’enchaîne rapidement. A 22 ans et encore bien jeune, j’intègre le célèbre Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne de Chamonix, référence nationale du secours en montagne Français. Le travail de secouriste m’apportera beaucoup de satisfactions et me forgera peu à peu un caractère d’homme. Le métier est très prenant, les hommes et la structure tout en contraste. Véritable saga, les années passent riches de multiples péripéties et d’une rare intensité. Cette fonction dans la communauté alpine se révélera humainement très gratifiante. Elle me permettra de fréquenter assidûment la montagne que ce soit dans le travail ou à titre personnel notamment dans la recherche inlassable de belles images. C’est dans ce contexte que je passerai mes diplômes de guide et de moniteur de ski. Parallèlement à cette vie professionnelle bien remplie je serais co-auteur de "Alpes" qui sera mon premier livre d'images de montagne en 1993. Puis auteur de "Mont-Blanc" en 1998 pour lequel j'obteindrais le prix du livre d'images de montagne au salon du livre de montagne de Passy.

  Dans les années 2000 suite à  quelques brassages internes, je bifurque sur une fonction de formateur en montagne. Deux ans plus tard, je quitte ce statut privilégié pour celui de travailleur indépendant. J'entreprends une formation touristique à l'IFMT de Grenoble, m'investis fortement dans la construstion du chalet familial notamment dans la partie gîte où je réalise seul 90% des travaux. Dans la foulée je crée Alpes et Atmosphères-Home and Guide concept. 

  En 2005, je donne naissance à un 3ème ouvrage "Haute-Savoie, côté nature", bel hommage photographique à la Sabaudia que je parcours depuis de nombreuses années.

  Il me faudra attendre 2014/2015 pour être totalement dégagé des obligations de la construction que je ne cesse d'améliorer. Certains de mes amis me surnomeront "l'égyptien" (au total environ 80 tonnes de matériaux ouvragées à la main).    

   Mon approche du milieu :

   Je travaille exclusivement en Haute Savoie et dans le massif du mont Blanc. J‘apprécie la beauté, le silence, les lointains.

   Si atteindre un sommet reste un objectif que je partage toujours avec grand plaisir, je réprouve la culture du sommet à tout prix qui s'avère souvent dangereuse. Je n'éprouve pas non plus le besoin d’afficher mes conquêtes comme on suspend une médaille au revers de la veste mais je comprends ceux qui puisent dans leurs actes une valeur sociale. La montagne est une école de courage dont on peut parfois s’enorgueillir. Pour ma part, bien qu’ayant réalisé de nombreuses ascensions parfois extrêmement difficiles je prends surtout beaucoup de plaisir à contempler. J’apprécie la montagne très simplement. Pour ce qu’elle est et non pour ce que nous en faisons. Pour moi le premier des plaisirs c’est d’y être, tout le reste ne sera toujours que de l'histoire qui disparaît dans le vent des cîmes...

   Mon engagement à vos côtés :

    Cotoyant très souvent des espaces naturels non-sécurisés, le métier de guide est soumis à de nombreux aléas :

   - dépendance aux conditions météorologiques avec contraintes régulières de temps horaires 

   - adaptation permanente aux conditions et à la nature du terrain

   - exposition à d'éventuels dangers naturels (chute de pierres, avalanches, orages, vent…)

   - gestion d'individus ou de groupe aux capacités et niveaux d'entrainement très variables

   - obligation de composer avec d'autres usagers (qui n’ont pas toujours les compétences requises) et constituent des contraintes voir des risques supplémentaires.

   Votre guide gère quotidiennement toutes ces incertitudes et assume la responsabilité  de l’engagement, du compromis ou du renoncement. Relié à vous par la corde, il est directement concerné en cas de problème. Il a donc réellement à cœur de bien faire ! Malgré toute sa bonne volonté et son professionnalisme, il ne peut pour autant garantir 100 % de sécurité, pour quelles raisons ?

   Parce qu 'elles se déroulent en terrain non-aseptisé, les activités proposées impliquent des notions de risques partagés. Ces derniers augmentent souvent avec la difficulté. On parle alors " d'engagement ". Ainsi, une activité de découverte suppose en général un engagement extrêmement faible (le risque est quasi nul) alors qu'une activité du niveau perfectionnement,  en fonction du lieu ou du jour, pourra être plus engagée donc plus "risquée" . 

  Par honnêteté intellectuelle, j'ai souhaité souligner ces notions de risques partagés pour que vous soyez à même de les comprendre et de les accepter. Sur le plan légal, sachez que notre profession n'a aucune d'obligation de résultat. Compte tenu des nombreuses contraintes évoquées précédemment elle n'est soumise qu'à des obligations de moyen. 

   En montagne, quelque soit la rémunération versée, un service payant ne pourra jamais se transformer en contrat anti-risque. Si pratiquer avec un guide ne peut pas supprimer totalement le risque, ce dernier sera toutefois très significativement diminué. Rémunéré pour vous encadrer votre guide s’engage bien sûr à vous donner satisfaction au mieux de ses possibilités. Soyez assurés qu'en vous appuyant sur ses savoirs-faire et sa parfaite connaissance du terrain, vous partirez l’esprit beaucoup plus libre et, de fait, profiterez pleinement de votre activité.

  Merci de prendre en compte que tout participant doit détenir une assurance en responsabilité civile et être assuré pour d'éventuels frais de secours.